Le développement international : avantages inconvénients

Avantages inconvénients - développement international

Dans un contexte économique rendu encore un peu plus compliqué par la crise sanitaire à laquelle le monde est confronté depuis début 2020, le développement international peut paraître loin des préoccupations actuelles d’une PME. Ajoutons-y, souvent, la crainte de l’inconnue. Pourtant, une expansion internationale peut s’inscrire dans une stratégie gagnante, si l’on se pose les bonnes questions.

Avantages du développement international

Booster ses ventes

Le premier atout d’un développement international est de ne pas rester dépendant de son seul marché local. Être présent à l’international, c’est augmenter son nombre de clients et donc la possibilité de compenser une baisse des ventes sur un marché par un volume de commandes existant sur un autre marché. Selon son organisation et ses produits, une entreprise peut aussi faire des économies d’échelle par un accroissement de sa production pour répondre aux demandes logiquement plus nombreuses.

Enrichir son offre

Les conséquences d’un développement international ne sont pas que quantitatives, elles seront aussi à l’origine d’une réflexion globale sur la proposition de valeur de l’entreprise. Cette proposition de valeur, même parfaitement définie (donc pertinente, spécifique et unique) pour sa stratégie actuelle, demandera certainement à être réévaluée en cas d’expansion. 

Une entreprise qui entame une démarche d’export devra comprendre les attentes et les besoins de ses nouveaux marchés, identifier la présence et les caractéristiques des concurrents locaux. Autant d’éléments qui peuvent avoir un impact sur la spécifié et l’unicité de la proposition de valeur originale.

Selon son secteur d’activités, une présence dans différents pays peut permettre également à une entreprise d’anticiper les nouvelles tendances du marché. Par exemple, la Suède (2e), le Danemark (6e) et la Finlande (7e) sont dans le Top10 mondial des pays les innovants.

Développer son réseau

Dans un contexte  international, une entreprise ne développe pas seulement son parc clients, elle crée de nouvelles opportunités pour agrandir son réseau. Par exemple, en trouvant une complémentarité avec des sociétés locales pour adosser de nouveaux services à son offre initiale. Une entreprise bénéficiera également de l’apport de partenaires locaux pour parfaire ses connaissances sur la culture propre aux nouveaux territoires abordés.

 

Profiter des expertises

On citera les acteurs publics. L’état français met à disposition des entreprises différentes ressources, plateformes d’accompagnement ou encore aides financières pour favoriser l’export. Par exemple, dans cette période de pandémie, 250 millions d’euros ont été déployés pour venir en soutien aux entreprises exportatrices.

En complément, une société comme Scandi Bureau qui accompagne depuis plus de 30 ans les entreprises nordiques vers le marché français, et vice-versa, propose un savoir-faire dans le développement international opérationnel pour appréhender et relever les challenges rencontrés.

Améliorer son image

Le développement international d’une entreprise aura naturellement un impact positif sur sa marque et sa notoriété. La réussite d’une stratégie à l’export apportera de multiples bénéfices, y compris auprès de sa clientèle locale d’origine. La capacité à rayonner internationalement est à la fois une preuve de compétences et un atout de qualité propices à une communication active qui renforcera la confiance en l’entreprise.

Surfer sur la digitalisation

L’ère digitale qui est la nôtre désormais a réduit les distances. Une entreprise est aujourd’hui plus proche de ses clients où qu’ils soient, les collaborateurs répartis sur différents sites bénéficient d’outils digitaux adaptés qui ne nuisent pas à l’efficacité de la communication interne. La digitalisation, c’est aussi l’atout de l’instantanéité qui a transformé la relation client grâce à la mobilité et l’accessibilité de l’information pour tous, clients comme personnel de l’entreprise.

Scandi Bureau - Développement International  - Franco-nordique

Des inconvénients certes

Comprendre les institutions locales

C’est un des premiers défis auquel une entreprise devra faire face. Les formalités administratives, depuis la création éventuelle d’un simple bureau de représentation, d’une succursale ou d’une structure aux questions légales liées à l’emploi, en passant par les règles de taxes et d’imposition. L’administration française n’a pas le monopole du casse-tête.

Appréhender les nouveaux marchés

C’est le pendant de l’enrichissement de son offre cité dans les avantages. Comprendre les attentes des prospects pour proposer un produit pertinent à la cible sur le nouveau territoire est une étape aussi intéressante qu’impérative mais elle devra aussi être accompagnée de la parfaite connaissance des réglementations particulières des pays. En effet, il se peut que ces règles aient un impact sur la conception de vos produits ou la vente de vos services.

Par ailleurs, l’étude de ces nouveaux marchés pour comprendre la culture et les besoins peuvent engendrer des coûts importants. S’appuyer sur une structure comme Scandi Bureau au service de sociétés internationales, c’est profiter d’une équipe multiculturelle d’experts polyglottes permettant d’obtenir rapidement un état des lieux fiable pour une entreprise qui souhaite se développer sur le marché nordique.

Maîtriser les langues

Si le Français est la langue internationale dans le monde diplomatique, c’est loin d’être le cas dans celui des affaires. Et à moins de cibler uniquement les pays qui parlent la même langue, une entreprise sera rapidement confrontée à la barrière du langage propre aux nouveaux territoires visés dans son développement international. Si l’Anglais peut être d’un régulier secours, il y aura toujours plus de valeur ajoutée, voire de nécessité absolue, à maîtriser la langue des prospects, notamment dans le cadre d’une entreprise de type B2C.

Cerner les considérations logistiques

Quand il s’agit de produits, une entreprise sera confrontée à l’organisation des expéditions entre ses sites ou bien directement auprès de ses clients. Ces considérations ne sont pas seulement douanières et seront très variables si les nouveaux marchés concernent le Nord de l’Europe ou des pays de l’hémisphère sud. Pour ces derniers, il faudra prendre en compte les délais d’acheminement et les variations de fuseaux horaires qui auront des effets sur l’efficacité de la communication.

En conclusion, envisager le développement international est une étape importante dans la vie d’une entreprise dont cet article ne fait qu’aborder les grandes caractéristiques en terme d’avantages et d’inconvénients. Une réflexion et une planification approfondie permettront d’élaborer une stratégie pertinente pour profiter de nouvelles opportunités de croissance. Dans la phase de mise en oeuvre de votre stratégie, Scandi Bureau est un partenaire sur lequel vous pourrez vous appuyer lors d’un développement vers les pays nordiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.