Quelles sont les grandes priorités RH de demain ?

Priorites - RH - 2022 - externalisation

La crise pandémique due au COVID-19 fait partie de ces évènements qui créent un avant et un après dans les habitudes et les façons de travailler. En matière de Ressources Humaines (RH), un ensemble de priorités RH s’impose comme composantes à part entière de la stratégie de toute organisation, venant alors jalonner le carnet de route du manager. Selon Gartner, voici les grandes tendances à venir du secteur.

Travail en mode « hybride »

. Parmi les grandes tendances de «l’après», il y a la flexibilité obligatoire avec le mode hybride de travail entre « au bureau » et « à la maison » pour les employés. Il est devenu impensable de retourner travailler quotidiennement à son bureau chaque jour de la semaine, 11 mois sur 12. Cette crise a été bénéfique aux employeurs qui pensaient qu’un salarié non présent sur son lieu de travail serait un salarié inefficace. Elle l’a été également pour les travailleurs qui ont pris conscience qu’une organisation différente pouvait améliorer la qualité de vie au travail et de manière générale. Cette nouvelle façon de travailler est un des challenges à relever pour tout responsable RH.

Plus de nouvelles compétences requises

Un chiffre impressionnant : 29% des compétences demandées en 2018 lors d’une offre d’emploi pour un travail « standard » sont désormais obsolètes en 2022 (source Gartner). C’est une conséquence directe du travail à distance. L’absence plus prononcée d’échanges et de relations avec ses collègues au quotidien a favorisé la création de nouvelles compétences pour réaliser ses missions. Elles ne sont pas tant techniques que compétences dites douces – soft skills – comme l’intelligence relationnelle, émotionnelle, les capacités de communication ou encore les habiletés interpersonnelles.

Le bien-être global au travail

C’est le revers de la médaille de cette crise sanitaire. L’équilibre travail / personnel est devenu une évidence pour les salariés, notamment causé par le déséquilibre vécu lors deu brutal changement dans la façon de travailler. Au cours des mois de confinement, plus personne ne quittait le bureau en fin de journée car on y était au final stationné en permanence… à la maison. Terminées les pauses autour de la machine à café, les sorties déjeuners entre collègues. Tout se faisait désormais derrière son écran, enchainant les réunions, workshops, formations et autres présentations en tout genre du matin au soir. L’employeur devra tenir compte de tous les aspects du bien-être de ses employés : financier, social, physique et santé mentale.

L’humain au coeur des priorités RH

Ecoute et reconnaissance sur le lieu de travail ne sont plus espérées mais bel et bien attendues par l’employé. Il est devenu essentiel pour une grande majorité que la carrière se doit maintenant d’être en phase avec les valeurs personnelles. L’épanouissement personnel n’est plus un simple rapport entre rôle, missions et salaire, mais c’est aussi l’importance de créer des relations plus profondes sur le lieu de travail, d’appartenir à une communauté ou encore de faire un travail qui a du sens pour la société.

EDI: Equité, Diversité, Inclusion

En parallèle d’un environnement plus humain, les organisations auront fort à faire pour emprunter en majorité cette voie qui, à la fois, porte sur l’égalité d’accès, accepte et respecte les différences et favorise la valorisation et la responsabilisation des employés. Ce n’est pas une seulement une question de valeur pour une entreprise que de permettre à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice, c’est surtout un gage de performance, d’efficacité et de succès.

Les priorités RH sont donc nombreuses dans l’agenda stratégique du manager (du service) des ressources humaines. Ceux-ci viennent évidemment se rajouter aux missions habituelles de gestion de la paie, gestion administrative du personnel, recrutement de nouveaux profils ou encore formation des salariés. De telles activités RH qui peuvent être facilement externalisées pour se libérer du temps pour faire face aux challenges de demain, mais aussi pour des avantages réels comme la réduction des dépenses, les questions de compliance, la minimisation des risques ou encore la sécurisation des données.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité